Statistiques Visites depuis janvier 2013

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
45
Hier :
66
Semaine :
197
Mois :
851
Total :
513941
Il y a 2 utilisateurs en ligne
-
2 invités

Prochaine A.G.

En Mars 2018
Elle aura lieu à l'adresse suivante :

Buizingen

Belgique

Heure de début de réunion : 15h




Chefferie Baloum
Chefferie

La chefferie est l’institution traditionnelle chargée d’administrer le groupement. La généalogie reconnaît à ce jour 12 chefs supérieurs à Baloum. Mais il ne faut pas croire que Baloum existe à partir du règne du premier. Non ! ce premier s’est tout simplement imposé son autorité en profitant d’un certain bicéphalisme ambiant à son arrivée. Et comme cela se passe très souvent dans des communautés en voie de construction, les gens peuvent se liguer pour méconnaître l’autorité de quelqu’un dont ils veulent se débarrasser afin de mieux coopérer avec le nouveau chef. On distingue donc :
1. KEPANTANT
2. FEUBOU
3. TAHMEZAK
4. NGANNEKOUET
5. TASGHA
6. KEMLO
7. TCHOUNVOU
8. DJOUFFO
9. KUEDA
10. PAGWI
11. POKAM PAGWI MAURICE
12. NOSSI POKAM CHARLY CONSTANT

Il faut cependant émettre des réserves sur cette généalogie qui ne ressort pas le règne de DJEUFEGUEU. Ce dernier a pourtant régné et fut déshérité. De même KEMLO n’a pas terminé son règne. Sa cour l’a déshérité au profit de son frère. On lui reprocha son égoïsme. Pour le déshériter, sa cour simula un attentat et, afin d’assurer sa sécurité, on l’entraîna à SAGHA, zone inhabitée, le convainquit qu’une retraite s’imposait, le temps de rétablir l’ordre. Ce fut plutôt le temps de faire entrer son frère au « Laakem ». Après l’intronisation de ce dernier, on le fit revenir au village et son frère le consola avec le titre de « Wouba Kemlo » dont beaucoup d’entre nous connaissent le successeur et la concession. Le chef DJOUFO qui a eu pour adjoint Kuékemgang, est celui qui a donné à Baloum sa physiognomonie socioculturelle actuelle. Le chef KUEDA est l’homme de transition entre les allemands et les français. Les « Kuete » i.e. les adjoint de Pagwi et Pokam sont encore vivants.

 
NULU DIASPORA EUROPE, Powered by Joomla!